Amulette thaï Phra Sivali Moine sacré Talisman Prospérité Richesse Fortune 1416

Amulette thaï Phra Sivali Moine sacré Talisman Prospérité
1416 - E8
Amulette thaï Phra Sivali Moine sacré Talisman Prospérité
    Délai de livraison:2-5 jours sauf Point relais
Ajouter au panier
  • Description

TALISMAN AMULETTE THAÏ

Amulette thaï Phra Sivali Moine sacré Talisman Prospérité Richesse Fortune 1416

en poudre sacrée

Boite offerte

Pouvoirs attribués à cette amulette

Au temps du Bouddha Gautama, régnaient un roi et une reine nommés Koliya et Suppavasa. Après un certain temps, la reine Suppavasa conçut un enfant. L'enfant à naître apporta une grande fortune au royaume. Non seulement la reine a reçu de nombreux cadeaux d'amis et de parents, mais tout le royaume avait prospèré. Les cultures ont augmenté en abondance et tout le monde était bien nourri et en bonne santé.

La reine devint de nouveau enceinte mais, lorsque l'heure prévue de la naissance arriva, elle ne réussit pas à accoucher. Elle s'inquiéta avec le temps, sans aucun signe de naissance, et demanda au roi d'inviter le Bouddha et sa suite de moines pour un repas. Après le repas, le Bouddha bénit la reine en disant:

"Mai Suppavasa, fille du clan Koliya, soyez heureuse et en bonne santé et donne naissance à un fils en bonne santé."

Après le départ du Bouddha, la reine a donné naissance à un magnifique fils en bonne santé. En signe de respect pour le Bouddha, qui a soulagé le lourd fardeau de la reine par ses bénédictions, le roi a invité le Bouddha et son cortège à recevoir l’aumône au palais pendant sept jours. Ils ont nommé le prince Sivali, à partir du moment de sa conception; les difficultés de la population ont été atténuées par l’abondance de riches récoltes.

Un jour, alors que Shariputra était en tournée d'aumônerie, il rendit visite au prince et l'informa des souffrances que sa mère et lui avaient subi à cause de la grossesse retardée. Shariputra a ensuite expliqué au prince l'action malsaine que sa mère et lui-même avaient accomplie et les conséquences de leurs actions d' une de leurs vies anterieures.

Dans une précédente naissance, Sivali était né en tant que roi de Bénarès et avait fait la guerre à un royaume voisin. Il avait encerclé le royaume et avait demandé aux citoyens de se rendre ou de riposter. Quand ils ont refusé de se rendre, en collaboration avec son épouse, sa mère actuelle, il avait décidé d'encercler la ville et de les garder en otage jusqu'à ce qu'ils le fassent. Les citoyens, qui ne voulaient pas riposter ou vivre sous le règne d'un tel roi, ne s'étaient pas rendus. En conséquence, ils ont beaucoup souffert sans nourriture pendant une très longue période. De nombreux malades et personnes âgées étaient décédés, mais le roi arrogant et sa reine ne cédaient pas. Plusieurs mois plus tard, le roi avait retiré ses troupes et libéré ses otages, mais il avait payé chèrement les souffrances qu'il avait causées. À sa mort, il renaît dans l'enfer d'Avichi. Le retard de la grossesse et les souffrances que lui et sa mère avaient subies à la suite du retard étaient les effets résiduels de cette action.

Après avoir illustré la Noble vérité de la souffrance, Shariputra a demandé au prince s'il souhaitait rejoindre le Noble Ordre des moines afin de pouvoir rechercher le moyen d'en finir avec toutes les souffrances. Le prince fut ravi de cette invitation et accepta de rejoindre l’ordre des moines avec la permission de sa mère.

La reine, adepte fervent du Bouddha, acquiesça. Elle a escorté le prince Sivali en procession jusqu'au monastère pour y être ordonné. Le jour de son ordination, Shariputra conseilla à Sivali de méditer sur les impuretés du corps. Sivali, qui était spirituellement avancé à la suite d’actes sains antérieurs, concentra son esprit selon les instructions. Avant l'achèvement du rasage de ses cheveux, Sivali atteignit la Sagesse suprême du Nirvana.

Dimensions approximatives : 41.2 x 24.1 mm environ ( sans l’étui )

Ce sont des pièces de qualité irréprochable et d'un esthétisme remarquable.

Ref 231118/ E8 / 1416

.